Des détails horribles émergent au procès pour le meurtre de Cindy Gladue

EDMONTON — Un médecin légiste a déclaré mardi à un jury d’Edmonton qu’il n’avait jamais vu une blessure aussi grave que celle infligée à Cindy Gladue, une femme métisse retrouvée morte dans une baignoire d’hôtel.

Le Dr Graeme Dowling, un ancien médecin légiste en chef, a témoigné lors d’une conférence téléphonique au deuxième jour du procès pour homicide involontaire coupable de Bradley Barton.

Le chauffeur de camion de l’Ontario de 52 ans est accusé d’avoir tué Cindy Gladue, une mère métisse de 36 ans, au Yellowhead Inn en juin 2011.

AVERTISSEMENT GRAPHIQUE: Les détails suivants peuvent déranger certains lecteurs.

Le Dr Graeme Dowling a témoigné que sur environ 6 000 autopsies qu’il a pratiquées, il n’avait pas vu auparavant le type de blessure que Cindy Gladue a subi au côté droit de sa paroi vaginale.

Il a indiqué que cette blessure avait été causée par un traumatisme contondant.

«Je tiens à souligner aux dames et messieurs du jury que la force utilisée, selon moi, était considérable», a déclaré le Dr Dowling.

«Un objet contondant a produit la blessure, non seulement dans la paroi du vagin, mais de part en part.»

La blessure s’étendait sur 11 centimètres, a déclaré Graeme Dowling. Il a ajouté que Cindy Gladue avait également des coupures et des éraflures sur tout le corps.

À un moment donné pendant le témoignage du médecin, la mère de Cindy Gladue, Donna McLeod, a mis son visage entre ses mains. Une autre femme l’a aidée plus tard à sortir de la salle d’audience.

Le Dr Dowling doit reprendre la barre des témoins mercredi.

Lundi, la procureure de la Couronne, Julie Snowdon, avait indiqué dans sa déclaration liminaire que Cindy Gladue était décédée des suites d’une perte de sang en raison d’une blessure épouvantable.

Julie Snowdon a déclaré que Bradley Barton et Cindy Gladue avaient bu ensemble la nuit précédant la découverte de son corps et des images de sécurité montrent que les deux sont allés dans la chambre de Bradley Barton.

Un policier a également témoigné qu’il y avait du sang presque partout dans la salle de bain et que le corps de Cindy Gladue avait été retrouvé dans la baignoire.

La détective Nancy Ho de la police d’Edmonton a témoigné mardi que la police avait fouillé les ordures de l’hôtel et découvert une tige de métal avec une serviette pour le visage, et la serviette semblait avoir des taches de sang.

Cependant, l’avocat de la défense Dino Bottos a souligné que Nancy Ho n’avait pas noté la serviette tachée de sang dans son rapport.

La détective Ho a déclaré que la police avait également trouvé une note qui portait le nom «Brad», ainsi que le numéro de chambre 139 et un numéro de téléphone avec un indicatif régional de l’Ontario.

Le procès durera environ sept semaines.

Il s’agit du deuxième procès de Bradley Barton concernant la mort de Cindy Gladue.

À la suite de son premier procès en 2015, qui a déclenché des rassemblements et des appels à la justice pour les femmes autochtones, l’affaire s’est retrouvée devant la Cour suprême du Canada.

La Cour avait statué que la preuve sur les antécédents sexuels de la victime avait été mal gérée au premier procès, qui a mené à l’acquittement de M. Barton face à une accusation de meurtre au premier degré.

La Cour suprême avait déclaré que le camionneur ontarien devait subir un autre procès.