Des eaux profondes anormalement chaudes au large de la Nouvelle-Écosse

HALIFAX — Un scientifique du gouvernement fédéral signale que la température en eaux profondes au large de la Nouvelle-Écosse était anormalement élevée au début de la semaine.

Les chercheurs ont enregistré des températures atteignant jusqu’à 14 degrés lors de relevés de routine, dimanche et lundi derniers, dans le chenal Nord-Est du golfe du Maine, entre le banc de George et la plate-forme Néo-Écossaise.

David Hebert, scientifique au ministère des Pêches et Océans à Halifax, soutient que ces températures dépassent de six degrés les normales à ce temps-ci de l’année.

Les chercheurs ne peuvent expliquer pour l’instant ces écarts, et il est trop tôt pour en attribuer la cause aux changements climatiques, a indiqué M. Hebert.

Il suggère que ces températures chaudes ont pu être causées par le Gulf Stream, qui pousse régulièrement les eaux plus chaudes du sud vers la plate-forme Néo-Écossaise.

Le Gulf Stream atteint de plus en plus fréquemment la plate-forme Néo-Écossaise chaque année, rappelle M. Hebert.