Des effets secondaires rapportés en lien avec le vaccin contre la grippe au N.-B.

FREDERICTON — Les autorités de la santé au Nouveau-Brunswick rapportent des incidents d’effets indésirables chez trois patients ayant reçu un vaccin contre la grippe provenant du même lot de fabrication.

Des effets secondaires ont été rapportés chez trois adultes ayant reçu le vaccin entre le 2 et le 20 octobre.

Selon les autorités, des symptômes neurologiques ont été observés, incluant un engourdissement prolongé ou une faiblesse du visage ou de membres du corps, dans un délai de moins de sept jours suivant la vaccination.

Le lot de fabrication lié à ces incidents a été identifié. Il compte environ 85 000 doses du vaccin contre l’influenza et toutes les doses restantes de ce lot ne seront pas administrées.

Les doses du vaccin provenant d’autres lots pourront continuer d’être administrées. Les autorités poursuivent également leur enquête afin de comprendre ce qui peut expliquer les effets indésirables reliés au même lot.

Santé Canada a été informée de la situation et les autres provinces et territoires ont reçu une alerte les mettant en garde contre la situation vécue au Nouveau-Brunswick.

Dans un communiqué publié dimanche, la médecin-hygiéniste en chef adjointe du Nouveau-Brunswick, Dre Cristin Muecke, encourage la population à se faire vacciner contre la grippe saisonnière, insistant sur le fait que les doses restantes ne font pas partie du lot en cause.

«Le risque de ressentir des effets secondaires graves est extrêmement faible et toute personne qui a reçu le vaccin antigrippal il y a plus de 10 jours sans ressentir d’effet secondaire n’a pas à s’inquiéter», a-t-elle précisé.

Jusqu’à maintenant, le Nouveau-Brunswick a reçu plus de 420 000 doses de vaccin antigrippal, soit 26 % de plus que l’an dernier.

Laisser un commentaire