Des élus vont discuter avec les jeunes aux Rencontres Maîtres chez vous

MONTRÉAL — Environ 350 jeunes de tout horizon politique et social ont participé aux 14es Rencontres Maîtres chez vous, samedi, à l’établissement universitaire HEC Montréal, pour discuter et débattre d’enjeux d’affaires publiques.

Ces discussions organisées sous forme de panels et de conférences permettent aux jeunes d’avoir un accès direct aux élus, aux décideurs et aux personnalités impliquées dans divers dossiers d’affaires publiques. Les jeunes participants sont invités à s’exprimer sur les enjeux qui les interpellent.

Plusieurs sujets étaient à l’ordre du jour, dont les élections fédérales de l’automne à l’ère des médias sociaux, l’environnement, la transition énergétique, la santé et l’après #Moi aussi.

Le thème de l’éducation a aussi été abordé grâce à la présence du ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur du Québec, Jean-François Roberge.

«Au Québec, il est important d’avoir des lieux pour des échanges francs d’idées entre la classe politique et la jeunesse, souligne Daye Diallo, président du regroupement Force jeunesse qui organise l’événement. Ces jeunes sont passionnés de politique et d’affaires publiques. Ils veulent qu’on prenne en compte leur avenir.»

Parmi les autres invités, un panel politique a réuni des représentants de chacun des partis fédéraux, dont le chef bloquiste Yves-François Blanchet. Le consul général des États-Unis à Montréal, Robert W. Thomas, était également présent. D’autres députés fédéraux et provinciaux devaient aussi assister aux rencontres.

Le regroupement Force Jeunesse, fondé en 1998, est voué à la défense et à l’amélioration des conditions de travail des jeunes, des perspectives d’emploi de la relève et de l’équité intergénérationnelle.