Des enseignants ontariens demandent une protection contre la COVID-19

TORONTO — Les syndicats d’enseignants de l’Ontario demandent plus de protection contre la COVID-19 dans les écoles, alors qu’une troisième vague déferle dans toute la province.

Les syndicats ont organisé mercredi une conférence de presse appelant à la vaccination massive des enseignants et des autres membres du personnel scolaire.

Les dirigeants syndicaux disent également que l’apprentissage en ligne devrait être adopté dans toute la province jusqu’à ce que la sécurité du personnel et des élèves puisse être garantie.

Sam Hammond, président de la Fédération des enseignantes et des enseignants de l’élémentaire de l’Ontario (FEEO), a remercié les responsables de la santé publique de Toronto et de Guelph, en Ontario, d’avoir fait passer leurs écoles à l’apprentissage en classe virtuelle mercredi. Il a également salué la décision du médecin hygiéniste en chef de la région de Peel pour la migration aux cours en ligne mardi.

M. Hammond avait à ses côtés à la conférence de presse des représentants de syndicats d’enseignants du secondaire, l’English Catholic teachers et l’Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens (AEFO), et de personnel non enseignant des écoles.

M. Hammond a souligné qu’environ une école sur quatre en Ontario comptait un cas actif de COVID-19, mais que le nombre réel d’infections était probablement plus élevé.

«Le nombre de cas dans les écoles est probablement beaucoup plus élevé, mais comme le gouvernement n’a pas réussi à fournir un accès suffisant aux tests asymptomatiques, nous ne savons tout simplement pas dans quelle mesure», a déclaré M. Hammond.

Tous les syndicats de professionnels de l’éducation ont appelé à une vaccination massive du personnel scolaire dès que possible. M. Hammond a déclaré que son syndicat était ouvert aux cliniques mobiles de vaccination pour le personnel sur place.

«Je ne sais pas pourquoi cela ne s’est pas encore produit», a affirmé M. Hammond.

En vertu de la nouvelle «ordonnance de rester à la maison» annoncée mercredi par la province, les écoles resteront ouvertes pour l’apprentissage en classe, à moins qu’un bureau de santé publique local n’en décide autrement.

Le gouvernement a déclaré que les travailleurs de l’éducation des points chauds de COVID-19 auraient accès aux vaccins à partir de la semaine prochaine.

Mercredi, l’Ontario a signalé 416 nouveaux cas de COVID-19 chez des enfants d’âge scolaire. Il y a eu 118 nouveaux cas chez les enfants âgés de quatre à huit ans, 158 chez les enfants âgés de neuf à 13 ans et 140 chez les enfants âgés de 14 à 17 ans dans les écoles publiques.

Laisser un commentaire