Des États américains font abstraction des avertissements et lèvent des restrictions

LUBBOCK, Texas — Le Texas est devenu mardi le plus grand État à lever sa règle du couvre-visage, rejoignant plusieurs gouverneurs et dirigeants locaux à travers les États-Unis qui ont assoupli leurs restrictions relatives à la COVID-19 malgré les avertissements des responsables de la santé.

L’État supprimera également la limite du nombre de convives pouvant être servis à l’intérieur, a annoncé le gouverneur républicain Greg Abbott dans un restaurant de Lubbock.

Les gouverneurs du Michigan et de la Louisiane ont également assoupli les règles dans les bars, les restaurants et les autres commerces, tout comme le maire de San Francisco.

Le gouverneur Abbott a fait valoir que cette décision «ne met pas fin à la responsabilité personnelle», ajoutant que les restrictions n’étaient tout simplement «plus nécessaires» à l’échelle de l’État.

Il a fait cette annonce dans un restaurant bondé, où plusieurs personnes autour de lui ne portaient pas le couvre-visage.

Un an après le début de la pandémie, les politiciens et les Américains sont las des règles visant à endiguer la propagation du coronavirus, qui a tué plus d’un demi-million de personnes aux États-Unis. Certains endroits sont en train de lever les mesures de contrôle des infections et ailleurs, les gens les ignorent.

Les hauts responsables de la santé, dont la directrice des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC), ont répondu en suppliant à plusieurs reprises les Américains de ne pas baisser la garde pour éviter une autre vague meurtrière de contagion juste au moment où le pays progresse dans la vaccination.

Les cas aux États-Unis ont chuté de plus de 70 % au cours des deux derniers mois, par rapport à une moyenne de près de 250 000 nouvelles infections par jour, tandis que le nombre moyen de décès par jour a diminué d’environ 40 % depuis la mi-janvier.

Mais les deux courbes se sont stabilisées brusquement au cours des derniers jours et ont même légèrement augmenté; les chiffres continuent d’atteindre des niveaux alarmants, avec une moyenne d’environ 2000 décès et 68 000 cas par jour. Les responsables de la santé sont de plus en plus préoccupés par les variants.

«Nous risquons de perdre complètement le terrain durement gagné», a prévenu lundi la directrice des CDC, la docteure Rochelle Walensky.

Malgré cela, de nombreux États autorisent la réouverture des salles à manger des restaurants, des cinémas et permettent de plus grands rassemblements, tandis que les Américains sont impatients de socialiser.

Un bar de la région d’Indianapolis était rempli de clients sans masque pendant la fin de semaine. Dans le sud de la Californie, les gens ont fait la queue dans un stationnement lors d’un récent après-midi de semaine pour avoir la chance de magasiner et de manger au centre-ville de Disney, qui fait partie de Disneyland. Et la Floride se prépare à accueillir les étudiants pendant la semaine de relâche.

«Les gens veulent rester en sécurité, mais en même temps, la fatigue a frappé», a déclaré Ryan Luke, qui organise un rassemblement en fin de semaine, à Eagle, dans l’Idaho, pour encourager les gens à fréquenter les entreprises où le masque n’est pas obligatoire. 

«Nous voulons juste vivre une vie quasi-normale.»

– Par Paul J. Weber et Tammy Webber, The Associated Press

Laisser un commentaire