Des étudiants volent un arbre rare de l’Université du Wisconsin et le détruisent

MADISON, Wis. — La police locale dit avoir résolu le vol d’un pin rare survenu en novembre à l’arborétum de l’Université du Wisconsin. 

Selon elle, trois étudiants âgés de 19 ans avaient volé l’arbre dans le cadre d’une activité d’initiation d’une ancienne fraternité Chi Phi, qui n’est plus officiellement reconnue depuis 2015.

La police de l’université dit avoir reçu un signalement qui l’a conduite vers les trois jeunes adultes. Ceux-ci auraient admis avoir acheté une tronçonneuse, loué un camion et volé le pin de montagne suisse Algonquin Pillar d’une hauteur de 25 pieds.

L’arbre volé reposait à environ 30 mètres d’une rue qui traverse l’arborétum, qui est un endroit populaire pour les marcheurs, les joggeurs, les cyclistes et les amoureux de la nature.

L’arbre a été planté en 1988 et le vol a fait les manchettes.

Avertis de l’enquête, les étudiants ont coupé l’arbre en morceaux avant d’en jeter les restes à l’extérieur de la ville, a indiqué la police de l’Université.

Chacun des étudiants est passible d’une amende de 200 $.

Un porte-parole de l’université n’a pas encore dit si ces étudiants seront également sanctionnés pour ce vol.

– Par The Associated Press

Laisser un commentaire