Des événements pour commémorer la tuerie du printemps 2020 en Nouvelle-Écosse

TRURO, N.-É. — Les familles des victimes de la tuerie du printemps 2020 en Nouvelle-Écosse se donnent rendez-vous dans une église de Truro, le 18 avril, pour rendre hommage aux disparus, un an après la tragédie.

L’événement, organisé par des bénévoles et une société à but non lucratif, sera fermé au public, mais il devrait être retransmis en direct.

Dans la soirée du samedi 18 avril 2020, et pendant une cavale meurtrière de 13 heures, un homme armé a tué 22 personnes, dont une femme enceinte. Le tueur a finalement été abattu par un policier de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) le dimanche matin, dans une station-service à Enfield.

En plus du service religieux, la «Nova Scotia Remembers Legacy Society» organise une course commémorative et une marche le même jour. L’organisme sans but lucratif souhaite créer un site commémoratif permanent pour les victimes de la tuerie. 

Le marathon commémoratif débutera à Portapique, la petite municipalité côtière située à environ 40 km à l’ouest de Truro, où l’homme de 51 ans a tué 13 personnes avant de poursuivre sa cavale meurtrière dans le centre de la Nouvelle-Écosse. Les fonds recueillis au cours du marathon iront à la création de l’éventuel site commémoratif permanent, indique-t-on.

L’organisme a également collaboré à l’organisation d’une «promenade tranquille et contemplative» à travers un sentier au parc Victoria, à Truro. Cette promenade sera ouverte au public à compter de dimanche et jusqu’au 19 avril.

Certains membres des familles planifient également le 18 avril une marche à Truro jusqu’au quartier général du détachement local de la GRC. Les organisateurs affirment qu’il s’agit d’une manifestation pacifique pour dénoncer le manque de transparence de la GRC quant à sa gestion de toute l’opération policière cette fin de semaine là. 

La GRC refuse de commenter en raison de l’enquête publique à venir.

Laisser un commentaire