Des hommes armés tuent six personnes dans une église catholique au Burkina Faso

OUAGADOUGOU, Burkina Faso — Des hommes armés ont fait irruption dans une église catholique du Burkina Faso, tuant un prêtre et cinq fidèles, ont indiqué les autorités.

L’attaque est survenue dimanche à Dablo, une ville située à environ 200 kilomètres de la capitale Ouagadougou.

Un porte-parole gouvernemental pour la région du Sahel, Urbain Kaboré, a indiqué que les agresseurs avaient aussi incendié une clinique et détruit tous les endroits servant de l’alcool.

L’attaque n’a pas été revendiquée, mais elle porte la marque des extrémistes islamiques actifs dans la région. Il y a deux semaines, une attaque contre un temple protestant avait fait six morts.

Les djihadistes provenant du Mali voisin tentent de plus en plus de déstabiliser le Burkina Faso. Des étrangers y ont aussi été victimes d’enlèvement.

Les plus populaires