Des jeunes décrocheurs offriront des balades aux aînés cet été encore

MONTRÉAL – Des vélos bien spéciaux sillonneront cet été les rues de certaines municipalités du Québec pour une huitième année: les triporteurs — conduits par de jeunes raccrocheurs — offriront aux aînés des balades et des déplacements utilitaires.

Le programme «Un vélo, une ville» dit vouloir briser l’isolement des personnes âgées en leur offrant ce service conçu spécialement pour eux.

Les aînés, seuls ou deux par deux à l’arrière du triporteur qui fait penser aux rickshaw d’Asie, mais avec un aspect résolument moderne, peuvent ainsi s’offrir gratuitement une balade par une belle journée d’été, ou encore profiter du service pour se rendre à un rendez-vous. Il va notamment desservir des résidences pour personnes âgées.

Quant aux jeunes, il s’agit de décrocheurs qui obtiennent ainsi un emploi d’été et une bourse pour leur retour aux études. Ils suivent une formation de deux semaines avant d’être placés aux commandes du triporteur.

Le «service intergénérationnel» en est à sa huitième année, a indiqué Richard Turgeon, directeur général de «Un vélo, une ville», une entreprise d’économie sociale.

Le lancement de la saison a eu lieu lundi matin à Montréal, en présence, notamment, de l’ancien premier ministre du Québec, Bernard Landry.

«La valeur humaine, sociale et économique qui se crée et l’espoir de même que l’enthousiasme que ceux-ci suscitent auprès des jeunes et des aînés s’avèrent le meilleur argument appelant à étendre les bienfaits de ce concept à travers le Québec», a déclaré dans un communiqué M. Landry, membre du Conseil d’administration de l’organisme «Un vélo, une ville».

Les personnes intéressées peuvent réserver en ligne ou par téléphone.

Plusieurs municipalités participent: les plus à l’ouest sont Gatineau et Ottawa et la ville la plus à l’est est Joliette. Entre cela, on trouve plusieurs arrondissements de Montréal, en plus de Sainte-Julie, Longueuil, Verchères et Saint-Lambert sur la rive-sud, et Laval et Mascouche sur la rive-nord de la métropole. De petites municipalités sont aussi au rendez-vous, notamment Saint-Lin et Saint-Rémi.

M. Turgeon dit être actuellement en discussion avec d’autres arrondissements de Montréal pour la saison 2017. Il prévoit d’ailleurs doubler à ce moment le nombre de triporteurs disponibles.

Le service sera offert dans certaines municipalités dès le 23 mai et dans les autres à partir du 10 juillet.

Cette année, «Un vélo une ville» dit offrir un service amélioré «2.0» en proposant des outils d’informations plus performants, notamment avec un nouveau site internet «unvelouneville.org» et sa présence accrue sur les médias sociaux. De plus, il sera possible à l’organisme de repérer sa flotte de triporteurs grâce à un nouveau système de géolocalisation.