Des leaders du monde entier rendent hommage à la reine Élisabeth II

La nouvelle du décès de la reine Élisabeth II, à l’âge de 96 ans, a rapidement fait le tour de la planète et des leaders du monde entier ont tenu à saluer ses 70 ans de règne. Au fil des décennies, son influence a marqué les grands enjeux du monde.

Liz Truss – Première ministre du Royaume-Uni

Tout juste assermentée par la reine 48 heures avant son décès, la nouvelle première ministre britannique n’a pas tardé à réagir en déclarant que le pays était «dévasté» par la triste nouvelle. Elle a décrit Élisabeth comme «le roc sur lequel le Royaume-Uni moderne a été bâti».

Boris Johnson – Ex-premier ministre du Royaume-Uni

«C’est le jour le plus triste de notre pays.» Selon lui, la perte de la seule monarque qu’ont connu la majorité des Britanniques va provoquer «un profond sentiment de deuil personnel beaucoup plus fort, possiblement, que l’on prévoit».

Il a ajouté que le roi Charles III allait «amplement rendre justice à son legs».

Joe Biden – Président des États-Unis

Le président Biden a qualifié la souveraine de «femme d’État d’une constance et d’une dignité inégalées qui a permis de renforcer l’alliance fondamentale entre les États-Unis et le Royaume-Uni».

Emmanuel Macron – Président de la France

«Sa Majesté la Reine Elizabeth II a incarné la continuité et l’unité de la nation britannique plus de 70 ans durant. Je garde le souvenir d’une amie de la France, une reine de cœur qui a marqué à jamais son pays et son siècle.»

Mario Draghi – Premier ministre d’Italie

Il a louangé la reine comme étant la «principale protagoniste de l’histoire du monde dans les 70 dernières années». Il a ajouté qu’elle avait représenté le Royaume-Uni et le Commonwealth «avec équilibre, sagesse, respect pour les institutions et pour la démocratie».

Narendra Modi – Premier ministre de l’Inde

«Elle personnifiait la dignité et la décence dans la vie publique. Je suis peiné par son décès.»

Isaac Herzog – Président d’Israël

«Elle a vécu l’histoire, elle a fait l’histoire. Et avec son décès, elle laisse un legs magnifique, inspirant.»

Vladimir Poutine – Président de la Russie

«Pour plusieurs décennies, Élisabeth II a profité légitimement de l’amour et du respect de ses sujets, ainsi que de son autorité sur la scène mondiale. Je vous souhaite du courage et de la persévérance devant cette perte lourde et irréparable», a-t-il écrit dans un télégramme envoyé au roi Charles III.

Pape François – chef de l’Église catholique romaine

Dans un télégramme transmis au roi Charles III, il a dit prier pour «le repos éternel» de sa mère, la reine Élisabeth II. Il a rendu hommage à «son service indéfectible pour le bien de la Nation et du Commonwealth, son exemple de dévotion pour son devoir, son témoignage de foi inébranlable en Jésus Christ et son espoir en ses promesses».

Nicolas De Rivière – Représentant permanent de la France auprès des Nations unies

La reine Élisabeth II a régné «sur une période de changements historiques à la fois pour son pays et pour le monde. Sa vie a été dédiée au service de son pays.» Il a offert les condoléances du Conseil de sécurité de l’ONU qu’il préside.

Ursula von der Leyen  Présidente de la Commission européenne

«Elle représente toute l’histoire de l’Europe qui est notre maison partagée avec nos amis britanniques. Elle nous a donné à tous au fil de ces années, toujours, stabilité et confiance. Elle a démontré un immense courage. À mes yeux, elle est une légende et ainsi, mes prières sont avec elle.»

Annalena Baerbock – ministre des Affaires étrangères d’Allemagne

«L’Allemagne demeure à jamais reconnaissante qu’elle nous ait tendu la main en guise de réconciliation à la suite de la terreur de la Deuxième Guerre mondiale.»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.