Des manifestants bloquent une voie ferrée dans l’est de l’Ontario

Des manifestants ont bloqué une voie ferrée dans l’est de l’Ontario, interrompant le service sur l’un des itinéraires les plus fréquentés de Via Rail et entraînant de nombreuses annulations.

Le porte-parole de Via Rail Karl-Philip Marchand Giguère n’a pas fourni les raisons de ces gestes de perturbation, qui ont amené le fournisseur de services ferroviaires à suspendre vendredi tout voyage entre Toronto, Ottawa et Montréal. Mais il a déclaré que la manifestation a entraîné de nombreux retards et annulations tout au long de la journée.

«Nous sommes conscients que cette situation, qui est malheureusement hors de notre contrôle, a un impact sur nos clients et nous nous excusons pour les désagréments occasionnés», a déclaré M. Marchand Giguère dans un communiqué.

Le porte-parole a indiqué que les trains étaient en attente et que la compagnie était prête à reprendre le service régulier lorsque les voies seront dégagées.

L’action a également interrompu le service de fret du Canadien National, qui a déclaré avoir cessé les activités en raison d’une manifestation entre les villes de l’est de l’Ontario, Shannonville et Desoronto.

L’entreprise a déclaré qu’elle surveil-gblait la situation, mais n’a fourni aucun autre détail.

La police provinciale de l’Ontario a également déclaré qu’elle surveillait la situation, mais aucune arrestation n’avait été effectuée. Bill Dickson, un porte-parole de la police, a affirmé vendredi après-midi que les manifestants étaient là depuis 24 heures.

Les photos de la scène montrent un chasse-neige et plusieurs autres véhicules alignés sur la route juste à l’écart des voies, et des panneaux de contreplaqué peints à l’aérosol avec les expressions «Terre indienne» et «GRC, partez».

 

Entreprise dans cette dépêche: (TSX:CNR)