Des manifestants sortent pour dénoncer la mort d’un homme noir tué par un policier

COLUMBUS, Ohio — Des manifestants ont bravé le froid en cette veille de Noël à Columbus pour réclamer justice après la mort d’André Hill, un Afro-Américain abattu par un policier cette semaine.

Des cris de ralliement comme « À qui la rue? À nous la rue! » pouvaient être entendus jeudi près de la maison où se trouvait M. Hill, âgé de 47 ans, lorsqu’il a été tué mardi. Certains manifestants agitaient leur drapeau sur lequel on pouvait lire «Black Lives Matter».

Dans une vidéo filmée lors de l’intervention policière, on peut voir M. Hill sortir d’un garage avec un téléphone cellulaire dans sa main, quelques secondes avant qu’il ne soit atteint par la balle tirée par le policier Adam Coy.

Environ six secondes séparent l’apparition de M. Hill sur la vidéo et le moment où le policier a tiré en sa direction. L’image n’est pas accompagnée de son, puisque l’agent n’avait pas activé sa caméra corporelle. La vidéo de l’intervention a cependant été enregistrée grâce à une fonction de sauvegarde automatique de l’appareil.

Le rassemblement de jeudi s’ajoutait à une longue liste d’événements qui ont eu lieu dans la capitale de l’Ohio ces derniers mois pour dénoncer les interventions armées des policiers blancs contre des Afro-Américains.

D’autres manifestations ont eu lieu dimanche et mercredi à la suite de la mort de Casey Goodson Junior, qui a aussi été tué par balle par un policier de la région. Le jeune homme de 23 ans a été abattu le 4 décembre alors qu’il entrait dans la maison de sa grand-mère.

Des enquêtes tenteront de faire la lumière sur ces deux incidents.

– Par The Associated Press

Laisser un commentaire