Des mesures de contrôle aux frontières plus strictes entrent en vigueur

OTTAWA — Une quarantaine à l’hôtel obligatoire de trois jours pour la plupart des voyageurs atterrissant dans les aéroports canadiens entre en vigueur lundi, ainsi qu’une série de mesures destinées à empêcher les variants contagieux de la COVID-19 d’entrer au pays.

Le premier ministre Justin Trudeau a déclaré que les mesures frontalières plus strictes visent à assurer la sécurité de la population et non à punir les voyageurs.

Toute personne entrant au pays devra payer la facture de son séjour à l’hôtel.

Ils devront également effectuer plusieurs tests de COVID-19 dans les jours qui suivent leur arrivée au Canada.

La plupart des voyageurs entrants devront se faire tester à leur arrivée et à nouveau vers la fin de leur quarantaine obligatoire de 14 jours.

Les voyageurs arrivant aux frontières terrestres recevront des ensembles d’autoécouvillonnage et des tests seront effectués sur place à cinq passages frontaliers très fréquentés.

Ils devront effectuer un deuxième test au dixième jour de leur période d’auto-isolement.

Laisser un commentaire

Justin « Bolsonaro junior », paiera cher aux élections ses écarts concernant les voyageurs qui doivent payer la facture salée du confinement et des tests. Des règles du jeu improvisées. Pourquoi ne pas avoir dicté les conditions avant qu’ils ne partent, ou interdire les départs comme c’est fait maintenant.

Répondre