Des milliers de nouvelles places pour les mineurs non accompagnés aux États-Unis

Le gouvernement américain ouvre un nouveau centre de détention pour les enfants migrants au Texas et envisage de détenir des centaines d’autres mineurs non accompagnés sur trois bases militaires à travers le pays, ajoutant 3000 nouvelles places dans le système d’accueil déjà surchargé.

La nouvelle installation d’urgence de Carrizo Springs, au Texas, accueillera jusqu’à 1600 adolescents dans un complexe qui abritait autrefois des travailleurs du secteur pétrolier sur des terres louées par le gouvernement près de la frontière, a déclaré Mark Weber, porte-parole du Bureau de réinstallation des réfugiés.

L’agence envisage également d’utiliser les bases militaires en Géorgie, au Montana et dans l’Oklahoma pour accueillir 1400 enfants supplémentaires dans les semaines à venir. 

Tous les nouveaux lieux d’accueil seront considérés comme des installations d’urgence temporaires, de sorte qu’ils ne seront pas soumis aux exigences de protection de l’enfance du Texas, a indiqué M. Weber.

En janvier, le gouvernement a fermé un grand camp de détention non autorisé dans le désert du Texas, tandis qu’un autre établissement non autorisé est toujours en activité dans la banlieue de Miami.

«Nous avons l’obligation juridique de prendre soin de ces enfants afin qu’ils ne restent pas dans les locaux de la patrouille des frontières, a déclaré M. Weber. Ils auront les services que le Bureau de réinstallation des réfugiés fournit toujours, à savoir de la nourriture, un abri et de l’eau.»

En mai, les agents frontaliers américains ont appréhendé 11 507 enfants migrants non accompagnés, en grande partie originaires d’Amérique centrale.