Des milliers de personnes rendent hommage à un policier abattu à Toronto

TORONTO — Des milliers de policiers de partout au Canada et aux États-Unis se sont réunis à Toronto mercredi pour rendre hommage à un agent tué lors d’une récente série de fusillades.

Au début des funérailles, des porteurs et joueurs de cornemuse ont apporté le cercueil de l’agent Andrew Hong, qui était drapé d’un drapeau canadien. Un policier de Toronto a ensuite entonné l’hymne national pour la foule rassemblée au Centre des congrès de Toronto.

La salle était remplie de policiers en uniforme du Canada et des États-Unis. Des drapeaux des corps policiers canadiens, coréens et torontois étaient exposés et des photos de l’agent Hong, membre d’une unité spécialisée, avec sa motocyclette, défilaient sur des écrans avec des couronnes déposées en dessous.

«La perte d’Andrew a laissé un vide parmi les membres des services de la circulation et toute la famille [de la police torontoise], a écrit le service de police dans un communiqué diffusé avant les funérailles. Il nous manquera énormément, mais il vivra à travers des souvenirs et des histoires.»

Des proches de M. Hong, les membres du service de police de Toronto, des politiciens et le personnel de la police et des services d’urgence étaient présents pour rendre hommage au père de deux enfants de 48 ans qui a passé 22 ans dans le corps de police.

Des agents en uniforme de plusieurs services de police, dont environ 3000 membres de services de police à l’extérieur de Toronto, ont bordé le parcours du cortège pour rendre hommage à M. Hong.

Le chef intérimaire de la police de Toronto, James Ramer, faisait partie de ceux qui ont dit au revoir à M. Hong à l’extérieur du centre des congrès à l’arrivée du corbillard, peu de temps après que quatre avions du groupe Waterloo Warbirds composé d’agents de police actifs et à la retraite eurent effectué un survol en hommage au policier.

Des motos de police, avec des représentants d’unités de Halifax et du Michigan, avaient rempli le stationnement pour accueillir l’agent qui a passé plus d’une décennie de sa carrière dans l’unité de motos de la police de Toronto, où son employeur a déclaré «qu’il a trouvé sa passion» en travaillant avec des collègues et agents de formation.

Andrew Hong a été tué par balle la semaine dernière tandis qu’il était en pause lors d’une séance d’entraînement à Mississauga, en Ontario, dans ce que la police qualifie d’attaque par embuscade.

Une autre personne a été blessée dans la fusillade de Mississauga et la police affirme que le même suspect a ensuite abattu trois personnes dans un atelier de carrosserie à Milton, en Ontario, tuant deux personnes et en blessant une, avant d’être abattu par la police à Hamilton.

M. Hong a commencé sa carrière dans la police en 2000, est passé aux services de la circulation deux ans plus tard et puis à la Motor Squad en 2008, selon le service de police de Toronto.

Des notes biographiques du service ont décrit M. Hong comme «extrêmement passionné par son travail» et ont déclaré qu’il excellait dans son rôle d’instructeur de moto, où il a aidé à former d’autres officiers.

«Andrew adorait rire avec ses collègues, a écrit le corps de police. Il a toujours fait connaître sa présence et a mis un sourire sur le visage de tout le monde.»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.