Des milliers d’étudiants manifestent à nouveau en Indonésie

JAKARTA, Indonésie — Des milliers d’étudiants indonésiens ont de nouveau manifesté lundi contre une nouvelle loi qui, selon eux, est un obstacle à l’agence anti-corruption du pays.

Des affrontements entre les manifestants et la police anti-émeute ont éclaté en soirée lorsque certains protestaires ont tenté de rejoindre le Parlement à Jakarta. Des manifestants ont également lancé des pierres, des bombes à essence et des pétards en direction des forces de l’ordre. La police anti-émeute a riposté en tirant des gaz lacrymogènes et des canons à eau.

Il s’agit d’une première journée de tensions dans la capitale après le retour au calme des quatre derniers jours.

Les rues menant au Parlement ont été bloquées. Les 560 membres de la Chambre des représentants, dont les mandats se sont terminés lundi, y tenaient leur dernière session parlementaire.

Des manifestations ont également eu lieu dans d’autres villes indonésiennes, notamment à Makassar, principale ville de l’île de Sulawesi.