Des ours polaires circulent dans des secteurs résidentiels au Labrador

ST. LEWIS, T.-N.-L. — Les résidants des côtes de Terre-Neuve-et-Labrador sont sur un pied d’alerte alors que des ours polaires ont été signalés errant dans des zones résidentielles.

Le ministère provincial des Ressources a publié jeudi un avertissement confirmant des signalements à St. Lewis et à Charlottetown, sur la côte du Labrador, mercredi et jeudi.

Le ministère met en garde tous les résidants des côtes du Labrador mais aussi de la côte nord de l’île de Terre-Neuve.

Les résidants précisent que les observations d’ours polaires ne sont pas inhabituelles à cette période-ci de l’année, mais le ministère indique qu’une fois que les ours et leurs traces sont signalés, les citoyens devraient prendre des précautions supplémentaires pour se protéger et protéger les enfants ainsi que les animaux domestiques.

Le ministère des Ressources a exhorté les habitants de la région à garder leurs animaux domestiques à l’intérieur, à se déplacer en groupe et à faire preuve de prudence en matière de chasse et d’élimination des ordures.

Lawrence Rumbolt, de St. Lewis, a vu de grandes traces d’ours tout près de sa maison mercredi soir — des empreintes si grandes qu’il a d’abord pensé qu’elles avaient été laissées par des raquettes.