Des pétarades de moto provoquent un mouvement de panique à Times Square

NEW YORK — Les pétarades d’une moto ont provoqué un mouvement de panique à Times Square, les piétons se précipitant pour quitter le lieu touristique et frappant aux portes de salles de théâtre pour trouver un endroit où se cacher après avoir cru que les puissants bruits provenaient d’une arme à feu.

Le service de police de New York, qui a déclaré avoir reçu plusieurs appels au 911, s’est tourné vers Twitter pour rassurer le public: «Il n’y a pas de tireur actif à Times Square. Les bruits de motos qui passaient par là ressemblaient à des coups de feu», a-t-il écrit. «S’il vous plaît, ne paniquez pas. Le secteur de Times Square est très sûr!»

Mais après la mort de 31 personnes lors de deux fusillades à El Paso, au Texas, et à Dayton, dans l’Ohio, en moins de 24 heures le week-end dernier, ces pétarades soudaines entendues mardi soir dans le quartier central de Manhattan, une destination touristique majeure, ont poussé des gens à s’enfuir en criant.

Une séquence vidéo montre la foule qui se précipite hors du secteur et certaines personnes se mettre à l’abri derrière des véhicules.

Gideon Glick, acteur dans «To Kill a Mocking Bird» au Théâtre Shubert, a déclaré que le spectacle avait dû être interrompu à cause du chaos. Il a écrit sur Twitter: «Des personnes hurlantes ont essayé de prendre d’assaut notre théâtre pour se mettre en sécurité. Le public a commencé à crier et les acteurs ont fui la scène. C’est le monde dans lequel nous vivons. Ce ne peut être notre monde.»

Les pompiers de New York ont déclaré que neuf personnes avaient été blessées dans la cohue, dont six qui ont été transportées à l’hôpital. La plupart des blessures étaient mineures.

Les plus populaires