Des problèmes techniques forcent la suspension des travaux à la Chambre des communes

OTTAWA — Les procédures parlementaires, incluant les travaux des comités et les débats à la Chambre des communes, ont dû être suspendues mardi soir en raison de problèmes techniques.

Plusieurs membres du Parlement étaient tout simplement incapables de se brancher à internet, a expliqué le vice-président de la Chambre Chris d’Entremont, et la plateforme de diffusion en ligne Parlvu ne répondait plus.

Certains députés débattant du projet de loi C-21, la plus récente version de la loi encadrant les armes à feu, ont décidé de mettre fin à leurs travaux parce que certains collègues étaient incapables de participer virtuellement à la réunion.

La Chambre des communes et le Sénat ont ainsi préféré ajourner les travaux jusqu’à mercredi à 14 h 00.

Le comité chargé de scruter les circonstances ayant mené à l’invocation de la Loi sur les mesures d’urgence a lui aussi été incapable de se réunir, mardi.

Les parlementaires devaient entendre le commissaire de la Police provinciale de l’Ontario, Thomas Carrique, et l’ancien chef de police l’Ottawa, Peter Sloly. 

M. Sloly avait remis sa démission le 15 février, après avoir affronté d’importantes critiques, et au lendemain de l’invocation de la Loi sur les mesures d’urgence par le gouvernement fédéral.

Au moment de son départ, des manifestants demandant la fin des mesures sanitaires pour combattre la COVID-19 occupaient le centre-ville d’Ottawa depuis plus de deux semaines.

Devant un autre comité, le 2 juin, l’ex-chef Sloly avait déclaré que les corps policiers et les institutions au Canada n’étaient pas préparés pour un mouvement contestataire comme celui-là, soutenu par des ressources organisationnelles et financières.

On ne sait pas encore quel impact aura cette suspension des travaux sur les plans du gouvernement d’ici la fin de la session printanière qui doit prendre fin cette semaine. Les libéraux ont fait savoir qu’ils voulaient adopter leurs principaux projets de loi, incluant celui contre l’intoxication extrême, avant la pause estivale.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.