Des résidants de Saint-Jean, au N.B., reçoivent un avis d’évacuation volontaire

SAINT-JEAN, N.-B. — Les résidants de certains secteurs de Saint-Jean, dans le sud du Nouveau-Brunswick, ont reçu un avis d’évacuation volontaire, lundi soir, alors que l’eau continue de monter dans la portion sud du fleuve Saint-Jean.

Des responsables ont déclaré que le pire avait été enregistré lundi à Fredericton, où un certain nombre de rues et de bretelles d’accès restaient fermées, mais ils ont prévenu les habitants plus au sud de demeurer vigilants.

L’Organisation des mesures d’urgence a émis un avis d’évacuation volontaire tard lundi soir à l’intention des résidants de certains secteurs le long du fleuve Saint-Jean. Les niveaux d’eau pourraient atteindre 5,3 mètres d’ici vendredi, et les fermetures de rues et de routes pourraient isoler certaines résidences pendant cinq jours ou plus.

Environ 200 soldats de la base des Forces canadiennes de Gagetown ont été déployés pour donner un coup de main aux résidants, tandis que des postes de distribution de sacs de sable ont été installés un peu partout dans la province.

Les inondations ont poussé le nouveau chef des libéraux du Nouveau-Brunswick, Kevin Vickers, à annuler sa toute première conférence de presse officielle, prévue mercredi.

Dans la même catégorie
Commentaires
Laisser un commentaire