Des résidants évacués à cause d’un incendie de forêt à Cole Harbour, en N.-É.

COLE HARBOUR, N.-É. — Un important incendie de forêt a forcé l’évacuation de dizaines de personnes près d’un sentier de randonnée populaire à Cole Harbour, en Nouvelle-Écosse, dimanche soir.

Le chef adjoint des pompiers, Roy Hollett, a déclaré lundi que plusieurs petits foyers d’incendie étaient réapparus tôt lundi à environ 400 mètres de résidences près du sentier «Salt Marsh», à environ une demi-heure de Halifax.

L’incendie, qui avait été signalé à environ 16 h 15 dimanche, a débuté à environ 100 mètres des maisons, ce qui a déclenché une première évacuation d’environ 85 résidences. Une quinzaine de maisons dans un secteur de la promenade Astral étaient encore visées en début de soirée par un ordre d’évacuation obligatoire, mais il a été levé pour la plupart d’entre elles vers 21 h.

On ignore encore la cause de l’incendie. On estime que le feu couvrait une superficie d’environ 20 hectares de terres boisées jonchées de branchages provenant de tempêtes de vent précédentes, rendant plus ardu l’accès au site pour les sapeurs. M. Hollett a aussi expliqué que les faibles précipitations de neige cet hiver ont rendu le sol plus sec.

Un hélicoptère commençait lundi matin à déverser des trombes d’eau. Le vent soufflait à environ 25 kilomètres/heure lundi, avec des températures oscillant autour de 15 degrés Celsius.

Le chef adjoint a précisé lundi matin qu’il y avait trois équipes de sapeurs pompiers sur le terrain pour s’occuper de «points chauds» et creuser le sol à la recherche de feux qui couvent. Les pompiers affirment que certains résidents pourraient encore être évacués à tout moment si l’incendie devait changer de direction.

Environnement Canada a publié un avis spécial sur la mauvaise qualité de l’air.