Des restaurateurs retirent le homard de leur menu en appui aux Mi’kmaq

HALIFAX — Des restaurateurs de la Nouvelle-Écosse retirent le homard de leur menu en soutien aux pêcheurs mi’kmaq, qui ont été la cible de violences dans un différend avec les pêcheurs commerciaux non autochtones.

Matt Boyle, copropriétaire du resto-bar Dear Friend, à Dartmouth, a expliqué lundi qu’il avait retiré la guedille au homard de son menu afin de sensibiliser les clients à ce conflit. M. Boyle admet qu’il a reçu des commentaires négatifs sur les médias sociaux, mais il soutient que ses clients et des collègues de bars locaux ont été en général favorables à son initiative.

Kourosh Rad, propriétaire du Garden Food Bar de Halifax, a annoncé que son restaurant ne servirait plus de homard tant qu’il ne pourra pas l’acheter à des pêcheurs autochtones.

Les pêcheurs commerciaux sont outrés que les Mi’kmaq aient lancé une pêche au homard «autoréglementée» de subsistance, en dehors de la saison de pêche sous réglementation fédérale, qui commence en novembre.

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) enquête sur un incendie d’origine suspecte qui a détruit en fin de semaine un entrepôt frigorifique à Middle West Pubnico. Le bâtiment abritait à ce moment-là les prises de homard de pêcheurs mi’kmaq.

___

Cet article a été produit avec l’aide financière des Bourses Facebook et La Presse Canadienne pour les nouvelles.

Laisser un commentaire