Des sociétés de cannabis saluent la réintroduction d’un projet de loi aux États-Unis

WASHINGTON — Des entreprises canadiennes de cannabis applaudissent la réintroduction jeudi de la «SAFE Banking Act» à la Chambre des représentants des États-Unis.

Le projet de loi propose d’offrir un refuge aux institutions financières comme les banques et les compagnies d’assurance, qui fournissent des services aux entreprises de cannabis et sont depuis longtemps considérées comme utiles pour ces sociétés qui cherchent à s’étendre aux États-Unis

L’Association nationale de l’industrie du cannabis, établie à Washington, a indiqué que le projet de loi avait déjà été approuvé par la Chambre lors d’un vote à 321 voix contre 103 en septembre 2019, puis renvoyé au Sénat, mais qu’il en était resté là et a dû être déposé à nouveau en raison de la pandémie de COVID-19.

Aurora Cannabis déclare dans un communiqué qu’elle considère la réintroduction comme un pas dans la bonne direction et qu’elle a bon espoir de voir bientôt d’autres pièces législatives plus favorables au cannabis.

La société établie à Edmonton affirme qu’elle continuera d’évaluer les opportunités de participer au marché américain du cannabis en attendant la réintroduction du projet de loi au Sénat et son éventuelle adoption.

Le vice-président des relations gouvernementales internationales de Canopy Growth, David Culver, a déclaré dans un courriel qu’il considérait le projet de loi comme partie intégrante du succès de l’industrie du cannabis et essentiel pour avoir un impact positif sur l’équité sociale.

Entreprises citées dans cette dépêche: (TSX: ACB, TSX: WEED)

Laisser un commentaire