Des tests sanguins sont recommandés pour des personnes vivant près de Notre-Dame

PARIS — L’agence régionale de santé de Paris recommande aux enfants de moins de sept ans et aux femmes enceintes vivant près de la cathédrale Notre-Dame de subir un test sanguin, car le feu qui a ravagé le monument a causé de la pollution par le plomb.

L’incendie du 15 avril a projeté dans les airs des tonnes de plomb toxique provenant du toit brûlé de la cathédrale, qui a ensuite coulé sous forme de poussière. L’agence a déclaré avoir identifié un enfant de la région avec «un taux de plomb dans le sang supérieur au seuil réglementaire». Des échantillons de sol et certains bâtiments administratifs à proximité ont révélé des niveaux élevés de plomb.

L’agence a indiqué mardi que des échantillons récents montrent qu’il n’y a «aucun risque lié à la qualité de l’air».

Les autorités parisiennes ont entamé un nettoyage de la poussière de plomb dans les dernières parties encerclées du parvis de Notre-Dame.