Des travailleurs de l’éducation débraieront la semaine prochaine en Nouvelle-Écosse

HALIFAX — Des centaines de travailleurs du milieu de l’éducation de la Nouvelle-Écosse prévoient déclencher une grève la semaine prochaine dans les écoles de la province, après avoir refusé la plus récente proposition du gouvernement concernant la prochaine convention collective.

Les employés de la commission solaire d’Annapolis Valley vont amorcer leur débrayage lundi, tandis que ceux de la commission scolaire du South Shore feront de même mardi.

Selon la présidente du Syndicat des employés du gouvernement de la Nouvelle-Écosse, Sandra Mullen, les sections locales 70 et 73 négocient avec la partie patronale depuis plus d’un an. La source principale de discorde serait les salaires.

Elle explique que les travailleurs de ces deux régions touchent un salaire inférieur à celui des employés qui font les mêmes tâches dans la région d’Halifax.

Mme Mullen estime toutefois que les travailleurs devraient avoir le même salaire «d’un bout à l’autre de la province» pour des tâches équivalentes.

Les employés qui prévoient déclencher une grève sont des assistants pédagogiques, des travailleurs de soutien aux élèves et des éducateurs de la petite enfance. Les commissions scolaires concernées ont déjà annoncé que l’enseignement préprimaire sera suspendu dès le début du conflit de travail.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.