Des travailleurs des Serres Savoura déposent une requête pour se syndiquer

MONTRÉAL — Une centaine de travailleurs des Serres Savoura Mirabel 2, qui sont principalement des travailleurs agricoles étrangers, viennent de déposer une requête pour se syndiquer.

C’est la section locale 501 des Travailleurs unis de l’alimentation et du commerce (TUAC), affiliés à la FTQ, qui a déposé la requête en accréditation syndicale.

Comme la requête vient d’être déposée auprès du Tribunal administratif du travail, le syndicat n’a pas encore été officiellement reconnu. Mais le syndicat se disait confiant, mercredi, d’avoir fait signer une carte d’adhésion à une forte majorité de travailleurs.

Ces travailleurs dans ces serres viennent pour la majorité du Guatemala et du Mexique, a précisé mercredi le syndicat. Et dans ces serres Savoura à Mirabel, les travailleurs produisent des tomates.

Les Travailleurs unis de l’alimentation et du commerce représentent déjà des travailleurs dans 13 autres serres.

Au moment d’écrire ces lignes, l’employeur, joint à la fois par courriel et par message téléphonique, n’avait pas encore fait connaître ses commentaires.

Les TUAC sont rattachés à un grand syndicat nord-américain. Au Québec, ils sont présents dans les épiceries, les grandes quincailleries et chez les transformateurs alimentaires, notamment.

Laisser un commentaire