Des traverses Matane/Baie-Comeau/Godbout sont annulées pour la journée, lundi

QUÉBEC — Les usagers de la traverse maritime Matane/Baie-Comeau/Godbout seront de nouveau soumis à des contraintes, lundi, afin de franchir le fleuve Saint-Laurent, car deux traversées de l’après-midi sont annulées.

Une information transmise peu avant 10h30 par la Société des traversiers du Québec (STQ) indique que les traversées de 14h00 et de 17h00 n’auront pas lieu. La STQ assure que les dépôts sur réservations seront remboursés.

La société d’État motive ses décisions par les conditions météorologiques défavorables, comme c’était le cas lors des annulations de la semaine dernière. Ce sont des restrictions émises par Transports Canada sur les hauteurs de vagues qui imposent des limites à la navigation du NM Félix-Antoine-Savard.

Depuis le 1er juin, c’est ce navire, qui a une capacité d’accueillir 70 véhicules et 376 passagers, qui offre le transport pour la traverse Matane/Baie-Comeau/Godbout. Un nouveau traversier, le NM Saaremaa, ne sera mis en service qu’à la fin du mois ou au début du mois de juillet.

Les usagers de la traverse Matane/Baie-Comeau/Godbout ont subi de multiples interruptions de service depuis une avarie aux propulseurs du NM F.-A.-Gauthier, un navire italien acquis au coût de 175 millions $ en décembre dernier.

La STQ a acheté un vieux traversier en fin de vie, le NM Apollo, au coût de 2,1 millions $, qui n’a navigué que pendant 21 jours avant d’être définitivement retiré de la circulation à cause de problèmes structurels importants.

Depuis plusieurs semaines, des navires se succèdent provisoirement pour assurer le service maritime et des liaisons aériennes ont été mises en place.