Des vidéos montrent un Brian James Marriott poser d’autres gestes violents

HALIFAX — Les procureurs en Nouvelle-Écosse ont montré mercredi au tribunal des vidéos montrant l’instigateur présumé d’agressions commises en prison participer à d’autres incidents violents en établissement carcéral.

Dans une vidéo de novembre 2021, on voit Brian James Marriott s’interposer devant les agents correctionnels qui tentent d’entrer dans une cellule pour mettre un terme à l’agression d’un détenu, à l’Établissement correctionnel du Cap-Breton.

Dans d’autres images de cette prison, datant du 25 janvier 2022, on voit Marriott asséner une série de coups de poing à un autre détenu.

Les procureurs tentent de faire désigner Marriott comme «délinquant dangereux» lors de son audience de détermination de la peine. Il a été reconnu coupable pour l’agression, en 2019, du codétenu Stephen Anderson, à l’Établissement correctionnel du centre de la Nouvelle-Écosse, à Halifax.

Les vidéos ont été montrées mercredi au tribunal pendant le témoignage d’Ian Walker, surintendant adjoint de l’établissement du Cap-Breton.

Nathan Gorham, l’avocat de Marriott, a demandé à M. Walker s’il était juste de dire que les détenus se battaient parfois, puis vivaient ensemble pacifiquement par la suite. 

Le surintendant adjoint a admis que «ça arrivait de temps en temps».

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.