Des voyageurs canadiens vaccinés sont soulagés de l’assouplissement des règles

TORONTO — Les Canadiens entièrement vaccinés revenant de l’étranger ont exprimé leur soulagement lundi de ne plus avoir à se mettre en quarantaine pendant deux semaines.

À compter de cette semaine, les citoyens et les résidents permanents qui ont reçu une vaccination complète contre la COVID-19 peuvent s’éviter la «quarantaine» de 14 jours à leur arrivée au Canada. Les voyageurs aériens admissibles n’ont également plus à passer leurs trois premiers jours dans le pays dans un hôtel approuvé par le gouvernement.

Julia Dunn, qui a atterri à l’aéroport international Pearson de Toronto en provenance des États-Unis alors qu’elle se rendait à Halifax, a déclaré qu’elle était ravie que les restrictions aient été assouplies.

«C’est très libérateur de pouvoir rentrer chez soi avec sa famille sans avoir à passer ces deux semaines seule», a-t-elle déclaré.

Mme Dunn, qui est originaire du Cap-Breton, mais vit maintenant à Houston, a indiqué qu’elle avait réservé son voyage au Canada après avoir été informée de l’assouplissement prévu des règles de quarantaine il y a quelques semaines.

Denise Saliva, qui s’est rendue à Toronto en provenance du New Jersey avec son mari, avait également attendu que les règles s’assouplissent avant de réserver son voyage au Canada.

Le couple a déclaré qu’il se rendait dans l’ouest du pays pour voir sa fille enceinte, qui doit accoucher bientôt.

«(Nous sommes) vraiment soulagés, a confié Mme Saliva. Nous attendions depuis mai, car nous ne voulions pas être mis en quarantaine.»

Minraj Sekhon, qui se rendait à Vancouver, a déclaré qu’il avait dû se mettre en quarantaine après un précédent voyage pendant la pandémie et était heureux de ne plus avoir besoin de le faire.

«On a l’impression que les choses reviennent à la normale, a affirmé M. Sekhon lors d’une escale à Toronto. C’est bien qu’ils mettent en œuvre différents types de choses plutôt que de forcer tout le monde à payer et à aller à l’hôtel.»

Jeff Watters, un travailleur essentiel entièrement vacciné, a déclaré qu’il devait initialement arriver à Toronto en provenance de Guyane dimanche.

Il a dit qu’il était prêt à se mettre en quarantaine, mais un vol retardé lui a permis de profiter des nouvelles règles.

«Je suis absent depuis un mois. C’est agréable de rentrer à la maison», a affirmé M. Watters.

Le premier ministre Justin Trudeau a déclaré que l’assouplissement des règles marquait un «grand pas», ajoutant que les volumes de voyages devraient augmenter.

«Nous allons nous assurer que nos aéroports et nos installations de voyage sont en mesure de gérer la nouvelle vague avec des mesures prudentes en place», a-t-il déclaré aux journalistes lundi.

L’Agence des services frontaliers du Canada a souligné que même si les règles de quarantaine pour certains voyageurs ont été modifiées, les conditions d’admissibilité pour traverser la frontière n’ont pas changé.

Les restrictions de voyage mutuelles entre le Canada et les États-Unis – qui interdisent tous les voyages discrétionnaires entre les deux pays tout en continuant à autoriser la circulation du commerce, des travailleurs essentiels et des étudiants internationaux – doivent expirer le 21 juillet.

M. Trudeau a déclaré qu’il comprenait à quel point les gens étaient impatients de voir la frontière rouvrir, mais a souligné que la pandémie était toujours en cours et que «les choses ne sont pas encore normales».

«Personne ne veut que nous allions trop vite et que nous devions réimposer des restrictions à mesure que le nombre de cas augmente comme nous le voyons ailleurs dans le monde, a-t-il déclaré. Nous devons faire cela correctement.»

Tous les voyageurs, à quelques exceptions près, doivent utiliser l’application ou le portail web ArriveCAN avant le départ pour enregistrer les détails de leur vaccination, ainsi que les résultats d’un test de COVID-19 négatif datant de moins de trois jours.

Le portail ArriveCAN est accessible via l’application Apple ou Android ou en ligne via le site web du gouvernement fédéral à canada.ca. Les voyageurs sont tenus d’utiliser la dernière version de l’application, mise à jour à la suite des changements à la réglementation.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.