Des yeux d’animaux ont été envoyés à des ambassades et consulats ukrainiens en Europe

KYIV, Ukraine — Les ambassades et consulats ukrainiens dans six pays européens ont reçu ces derniers jours des colis contenant des yeux d’animaux, a indiqué vendredi un responsable ukrainien.

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Oleg Nikolenko, a écrit sur Facebook que les colis avaient été reçus par les ambassades ukrainiennes en Hongrie, aux Pays-Bas, en Pologne, en Croatie et en Italie, ainsi que par les consulats à Naples, en Italie, à Cracovie, en Pologne, et dans la ville tchèque de Brno. Il a dit «étudier la signification de ce message».

«C’est un signal très fort», a déclaré le consul d’Ukraine à Naples, Maksym Kovalenko, confirmant que son bureau avait reçu deux lettres contenant des yeux de poisson vers 10 h 30 jeudi.

M. Nikolenko a déclaré que ces envois étaient arrivés après qu’un colis contenant un engin explosif envoyé à l’ambassade d’Ukraine à Madrid s’est enflammé à son ouverture mercredi, blessant un employé. Il s’agissait là d’un des multiples colis explosifs trouvés en Espagne cette semaine.

Le ministère espagnol de l’Intérieur a indiqué que la police avait évacué l’ambassade de Madrid vendredi après la découverte d’un autre colis suspect. Le colis avait été posté depuis l’extérieur de l’Espagne et pourrait faire partie d’une série de colis envoyés à d’autres ambassades en Europe, selon le ministère espagnol. La police enquêtait sur le contenu et n’a trouvé aucun explosif, a complété le ministère.

Par ailleurs, l’entrée de la résidence de l’ambassadeur d’Ukraine au Vatican a été vandalisée et l’ambassade d’Ukraine au Kazakhstan a été avertie d’une attaque à l’explosif, bien que cela n’ait pas été confirmé, a expliqué M. Nikolenko.

En Pologne, un porte-parole de la police de Varsovie a confirmé par courriel qu’un colis était arrivé jeudi au consulat d’Ukraine dans la capitale polonaise et avait «suscité l’inquiétude» d’un des employés. Le service de police chargé de protéger les missions diplomatiques a été prévenu et «le danger a rapidement été éliminé», a précisé le porte-parole Sylwester Marczak, sans fournir plus de détails. M. Marczak a ajouté qu’il n’était pas au courant de l’arrivée d’un tel colis à l’ambassade d’Ukraine à Varsovie.

La police de Cracovie, dans le sud de la Pologne, n’a pas confirmé d’incident au consulat, mais a déclaré qu’un colis suspect avait été identifié jeudi dans un bureau de poste. La police a indiqué que le contenu était en cours d’examen, mais n’a pas précisé à qui le colis était destiné.

En République tchèque, la police a déclaré qu’un appareil à rayons X n’avait trouvé aucun explosif dans un colis contrôlé, mais ils ont ajouté plus tard que des tissus animaux avaient été découverts à l’intérieur et avaient été soumis à des tests de laboratoire.

L’ambassadeur d’Ukraine au Vatican, Andrii Yurash, a confirmé que l’entrée de sa résidence à Rome avait été vandalisée jeudi après-midi avec ce qu’il croyait être des excréments d’animaux. La porte de l’appartement, les escaliers et les murs de l’entrée étaient «enduits d’une substance sale à l’odeur désagréable», a-t-il dit à l’Associated Press. Il a indiqué que sa femme et son fils n’étaient pas à la maison à ce moment-là et que la police avait été appelée.

«Aussi, la mission diplomatique en Italie a reçu des lettres avec des choses très désagréables à l’intérieur, je veux dire des yeux d’animaux. Je ne sais pas exactement, mais cela ressemble à des yeux de poisson ou d’autres animaux, a rapporté M. Yurash. Il est difficile d’expliquer complètement quelle est la raison de ce terrible message, mais il s’agit sans aucun doute d’une tendance systématique, d’une attaque systématique contre les missions ukrainiennes en Europe.»

En Croatie, la police a déclaré que l’ambassade d’Ukraine à Zagreb avait appelé pour signaler qu’un colis suspect destiné à l’ambassade était arrivé au bureau de poste, mais que le personnel diplomatique ne l’avait pas récupéré à la suite de l’avertissement du ministère des Affaires étrangères.

La police croate a pris en charge le colis et enquête sur sa provenance et son contenu. Aucun autre détail n’a été révélé.

Toutes les missions diplomatiques ukrainiennes ont renforcé les mesures de sécurité. M. Nikolenko a cité le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kuleba, qui indiquait: «nous avons des raisons de croire qu’une campagne bien planifiée de terreur et d’intimidation des ambassades et consulats ukrainiens est en cours».

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.