Deux arrestations liées au meurtre de l’homme acquitté dans l’incident d’Air India

SURREY, C.-B. — Deux hommes ont été accusés de meurtre au premier degré en lien avec la mort de Ripudaman Singh Malik.

M. Malik, l’homme acquitté en 2005 pour les attentats à la bombe contre deux avions d’Air India, a été abattu devant son entreprise à Surrey, en Colombie-Britannique, le 14 juillet.

L’équipe d’enquête intégrée sur les homicides a annoncé que Tanner Fox, 21 ans, et Jose Lopez, 23 ans, ont été inculpés.

La police avait déclaré après le meurtre qu’un véhicule avec des personnes à l’intérieur avait attendu des heures avant que M. Malik ne se présente et ne soit abattu vers 9h30.

Le même véhicule, un Honda CRV blanc, a été retrouvé incendié non loin du lieu de la fusillade.

Les forces policières avaient diffusé une photo et une vidéo de la voiture traversant un stationnement, mais n’avaient pas précisé le nombre de personnes se trouvant à bord pour ne pas «biaiser» la version de témoins potentiels.

Un employé d’un lave-auto situé tout près avait raconté avoir entendu des coups de feu le matin du meurtre de M. Malik et avait trouvé son corps inerte dans sa Tesla rouge.

M. Malik et son co-accusé, Ajaib Singh Bagri, avaient été déclarés non coupables de meurtre et de complot en lien avec deux attentats à la bombe contre Air India qui avaient tué 331 personnes le 23 juin 1985.

L’une des bombes se trouvait dans un appareil d’Air India qui s’est écrasé dans l’océan Atlantique près de l’Irlande, tuant 329 passagers et membres de l’équipage.

Environ une heure plus tard, une autre bombe, qui devait être chargée dans un autre avion de la même compagnie aérienne, a explosé prématurément dans un aéroport de Tokyo, tuant deux préposés aux bagages.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.