Deux arrestations pour pornographie juvénile à Ottawa: comparutions mercredi

OTTAWA — Deux résidants d’Ottawa soupçonnés de crimes liés à la pornographie juvénile comparaîtront au tribunal mercredi au lendemain de leur arrestation.

On a trouvé sur des appareils électroniques en leur possession de nombreuses images et vidéos troublantes, montrant notamment des enfants attachés, torturés et subissant des abus sexuels.

Vernon Brock, âgé de 56 ans, est accusé de possession de pornographie juvénile et d’avoir rendu accessible de la pornographie juvénile. Pour sa part, un homme âgé de 25 ans, Christopher Oake, est accusé de possession de pornographie juvénile.

Le Service de police d’Ottawa (SPO) explique qu’en fin de 2017, le Queensland Police Service de l’Australie a avisé son Unité d’exploitation sexuelle d’enfants sur internet de la tenue d’une enquête d’infiltration portant sur la pornographie juvénile et dont un suspect semblait se trouver dans les environs d’Ottawa.

À la fin de l’année dernière, un dossier sans rapport au premier fut signalé à l’Unité par une entreprise de médias sociaux, lui indiquant un usager paraissant être des environs d’Ottawa et mêlé à la distribution de pornographie juvénile.

L’Unité a alors mené une enquête et des ordonnances de communication furent signifiées à des fournisseurs d’accès internet. Cela a permis d’établir que les deux suspects se trouvaient auparavant à la même adresse du quartier de Blossom Park, dans le sud d’Ottawa.

Mardi, un mandat de perquisition a été exécuté à l’adresse en question. Des appareils électroniques appartenant aux deux hommes furent saisis et soumis à une analyse judiciaire.

Les enquêteurs de l’Unité d’exploitation sexuelle d’enfants sur internet de la police d’Ottawa craignent qu’il y ait des victimes dans la région d’Ottawa. Les gens peuvent fournir anonymement des renseignements par la voie d’Échec au crime en composant sans frais le 1-800-222-8477.

 

Les plus populaires