Deux autres cadavres ont été retrouvés dans les décombres à Surfside

SURFSIDE, Fla. — Deux autres corps ont été découverts dans les décombres de l’immeuble à condos qui s’est effondré la semaine dernière à Surfside, en Floride, a annoncé la mairesse de Miami-Dale, Daniella Levine Cava, samedi.

Ces découvertes portent le bilan des victimes confirmées à 24. Le nombre de personnes manquant à l’appel glisse à 124.

Les recherches pour retrouver d’autres victimes ou même des survivants ont été interrompues pour permettre la préparation de la démolition de ce qui reste de l’immeuble effondré.

Le chef adjoint Raide Jadallah a dit aux familles des disparues que les recherches avaient cessé vers 16h. Des travailleurs ont commencé à percer des trous dans le béton de la partie toujours debout de la Champlain Towers South.

La décision a provoqué l’inquiétude chez au moins une personne. Celle-ci l’a qualifiée «d’épouvantable».

M. Jadallah a expliqué que l’opération en cours visant à installer des explosifs pourrait provoquer l’effondrement de la structure. Cela pourrait même se produire sans avertissement, a-t-il prévenu.

Plus tôt dans la journée, il avait signalé aux familles que les experts en démolition prévoyaient raser ce qui reste de l’immeuble. L’opération n’aura pas lieu avant lundi, au plus tôt, a indiqué M. Jadallah.

Les inquiétudes se sont intensifiées au cours des derniers jours au sujet de la structure restante qui pourrait s’effondrer, mettant en danger les équipes de secours et compliquant les recherches pour retrouver les victimes.

Et l’arrivée prochaine de la tempête tropicale Elsa au cours des prochains jours s’est ajoutée à l’équation. Elle pourrait atteindre le sud de la Floride, dimanche soir ou lundi matin, menaçant de faire écrouler la structure si rien n’est fait d’ici ce temps.

«On craint que [Elsa] jette l’immeuble par terre dans une mauvaise direction», a dit le maire de Surfside, Charles Burkett.

Elsa est passée samedi près de l’île d’Hispaniola, que se partagent la République dominicaine et Haïti. Ses vents atteignent les 110 km/h.

Le gouverneur de la Floride, Ron DeSantis a déclaré que la prudence recommandait la démolition rapide de l’immeuble.

«Si l’immeuble est rasé, cela protégera nos équipes de secours, car nous savons qu’il peut s’effondrer de lui-même», a-t-il souligné. «Ces vents pourraient aussi créer une très grande menace.»

Après l’opération, les autorités prévoient retirer rapidement les décombres afin de permettre aux secouristes d’avoir enfin accès à certaines parties du garage. Cela permettra aux autorités d’avoir une image plus nette des espaces encore libres ayant pu abriter des survivants.

Mais l’espoir est mince. Aucun rescapé n’a encore été retrouvé depuis l’effondrement du 24 juin. 

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.