Deux autres courriels malveillants du même type à l’Université de Moncton

MONCTON, N.-B. – Deux autres courriels malveillants ciblant une étudiante de l’Université de Moncton ont été envoyés à d’autres étudiants et à des membres du personnel, tard mardi soir, portant le total à six courriels du même type.

L’université a indiqué par communiqué que les courriels avaient été transmis mardi à 22h18 et 23h45, puis éliminés par le service des technologies de l’information.

Ces courriels, dont certains présentent des photos d’une étudiante nue et des menaces à l’endroit de l’université, ont d’abord fait surface samedi.

La présidente de la Fédération des étudiantes et étudiants du Campus universitaire de Moncton, Roxann Guerrette, a affirmé qu’environ 1000 étudiants et membres du personnel avaient reçu de tels courriels au cours de la fin de semaine.

Mme Guerrette a soutenu que les courriels semblaient être une forme de chantage ou auraient été motivés par un désir de vengeance à l’endroit d’une étudiante de l’université.

Dans l’un des courriels, l’expéditeur affirme résider au Maroc, mettant au défi de le retracer.

L’université a indiqué que les courriels provenaient d’un serveur en Europe, et a dit croire qu’il s’agissait d’une seule «source» utilisant plusieurs adresses de courriel.

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) a confirmé avoir questionné la victime et avoir identifié un suspect.