Deux autres décès dans une résidence de soins de longue durée en Nouvelle-Écosse

HALIFAX — Les autorités de la santé publique en Nouvelle-Écosse ont rapporté dimanche deux nouveaux décès liés à la COVID-19, faisant passer le nombre total de victimes du virus dans la province à 24.

Les deux décès sont survenus dans la résidence de soins de longue durée Northwood, dans la Municipalité régionale de Halifax. Parmi les 24 décès dans la province, 18 sont survenus à cet endroit.

«Chaque fois qu’une famille perd un être cher en raison de ce virus, la douleur est nouvelle. Deux autres familles doivent faire leurs adieux et ne peuvent pas se réunir avec leurs amis et voisins pour vivre leur deuil ensemble, ce qui ne fait que le rendre plus difficile. Votre province entière est endeuillée avec vous», a dit le premier ministre Stephen McNeil dans un communiqué.

On retrouve 10 résidences de soins de longue durée avec licence ou établissements pour personnes âgées non licenciés affectés par des cas de la COVID-19 en Nouvelle-Écosse. Dans ces établissements, 197 résidents et 95 membres du personnel ont été touchés.

Six décès avaient été rapportés samedi, donc cinq dans la résidence Northwood.

Dimanche, huit nouveaux cas confirmés de la COVID-19 ont été rapportés en Nouvelle-Écosse, faisant passer le total à 873.

Le médecin en chef de la Nouvelle-Écosse, le docteur Robert Strang, a encouragé les gens à sortir de chez eux et profiter du beau temps, mais a recommandé de rester proche de son domicile et de respecter les consignes de distanciation sociale.

Un total de 439 cas sont considérés comme résolus en Nouvelle-Écosse.

À Terre-Neuve-et-Labrador, un nouveau cas confirmé de la COVID-19 a été rapporté dimanche, gonflant le total dans la province à 258.

Cinq personnes sont toujours hospitalisées, dont deux aux soins intensifs.

Les autorités locales ont rapporté trois décès dans la province jusqu’ici, tandis que 219 personnes ont gagné leur bataille contre le virus.

Le Nouveau-Brunswick et l’Île-du-Prince-Édouard n’ont pas rapporté de nouveaux cas dimanche.

L’Île-du-Prince-Édouard pourra alléger ses restrictions d’ici la fin de la semaine, tandis que le Nouveau-Brunswick a commencé à appliquer un plan de déconfinement vendredi.

Le plan est composé d’un code de couleurs pour les niveaux d’alerte et servira à rouvrir graduellement les entreprises et commerces, les établissements scolaires, le système de la santé, les activités récréatives et les événements culturels.

Les mesures peuvent toutefois être remises en place à tout moment pour protéger la santé publique.

«Nous commençons à voir des signes encourageants, mais ça ne change pas la réalité que le virus existe toujours, a affirmé le premier ministre Blaine Higgs. Nous devons continuer à pratiquer la distanciation physique et à se laver les mains.»