Deux autres ex-policiers iront en prison pour avoir violé les droits de George Floyd

SAINT PAUL, Minn. — Les deux derniers agents de la police de Minneapolis qui ont été reconnus coupables d’avoir violé les droits civiques de George Floyd lors de son meurtre, en mai 2020, ont été condamnés à passer respectivement trois ans et trois ans et demi en prison fédérale, mercredi.

Le juge a indiqué que ces peines étaient adéquates dans ce dossier qui a provoqué de nombreuses manifestations partout dans le monde pour dénoncer le sort qui a été réservé à l’homme afro-américain.

L’ex-agent J. Alexander Kueng a reçu une sentence de trois ans, tandis que son collègue Tao Thao devra purger une peine de trois ans et demi derrière les barreaux. Ils avaient tous deux été reconnus coupables de deux chefs d’accusation concernant la violation des droits de George Floyd devant un tribunal fédéral en février dernier.

Le jury avait conclu que les deux policiers n’avaient pas fourni d’aide médicale à George Floyd et qu’ils n’avaient pas réussi à empêcher Derek Chauvin de poser son genou sur le cou de l’homme de 46 ans pendant plus de neuf minutes.

Les deux policiers ont obtenu une victoire la semaine dernière lorsqu’une nouvelle décision a affecté le calcul de leurs peines fédérales. Le jugement — qui a permis à leurs crimes d’être associés à un homicide involontaire plutôt qu’à un meurtre — faisait en sorte qu’ils se sont présentés aux audiences de mercredi avec une peine recommandée de quatre à cinq ans. Avant ce changement, ils auraient pu être condamnés à perpétuité.

Les agents Kueng et Thao seront de retour en cour, cette fois devant un tribunal d’État, le 24 octobre pour répondre à des accusations de complicité de meurtre au second degré et d’homicide involontaire.

Pendant que l’agent Chauvin maintenait George Floyd au sol avec son genou, l’agent Kueng appuyait sur son dos et l’agent Thomas Lane lui tenait les pieds. L’agent Thao s’occupait quant à lui de tenir les passants loin de la scène pendant l’intervention.

Le gouvernement fédéral a déposé des accusations concernant la violation des droits de George Floyd contre les quatre policiers en mai 2021, un mois après que Derek Chauvin a été reconnu coupable de meurtre au deuxième degré, de meurtre au troisième degré et d’homicide involontaire au deuxième degré.

Derek Chauvin, qui a plaidé coupable l’année dernière d’avoir violé les droits civils de Floyd et ceux d’un adolescent dans une autre affaire non liée, a été condamné à 21 ans de prison fédérale.

Il avait aussi été condamné à 22 ans et demi en prison d’État en plus de sa sentence fédérale. Les deux peines sont purgées simultanément.

L’agent Lane, qui a demandé à deux reprises si George Floyd devait être couché sur le côté pour qu’il puisse respirer, a été reconnu coupable d’un seul chef d’accusation et a été condamné la semaine dernière à deux ans et demi de prison. Le frère de George Floyd, Philonise, a qualifié cette peine «d’insultante».

L’agent Lane a aussi plaidé coupable à une accusation d’État pour complicité d’homicide au deuxième degré et attend sa sentence dans ce dossier. Il a été autorisé à rester en liberté sous caution après sa condamnation fédérale.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.