Deux Canadiens déclarés positifs au coronavirus à bord du bateau au large du Japon

Un navire de croisière transportant plus de 2600 passagers, dont 251 Canadiens, a été mis en quarantaine au large des côtes du Japon à la suite d’une éclosion confirmée du nouveau coronavirus. Deux Canadiens à bord ont été déclarés positifs au nouveau coronavirus.

Les équipes japonaises ont indiqué que 20 personnes ont été déclarées positives au nouveau coronavirus à bord du bateau de croisière en quarantaine au large du Japon.

Le navire Diamond Princess transporte 1045 membres d’équipage et 2666 passagers, incluant 251 Canadiens.

Un communiqué de Princess Cruises indiquait plus tôt que dix passagers avaient été déclarés positifs. Plus tard mercredi, les équipes de travailleurs dans la ville portuaire de Yokohama ont affirmé que dix autres personnes avaient été rendues malades par le virus et qu’elles seraient transportées dans des hôpitaux à proximité pour d’autres examens et des soins.

La compagnie a affirmé que les dix premières personnes infectées incluaient deux Australiens, trois Japonais, trois résidants de Hong Kong et un des États-Unis, de même qu’un membre philippin de l’équipage.

Le ministre des Affaires étrangères, Francois-Philippe Champagne, a affirmé que la mission canadienne à Tokyo avait été en contact avec les passagers canadiens sur le bateau pour leur offrir de l’aide consulaire, et que le gouvernement verrait auprès de la compagnie de croisière pour s’assurer de leur rapatriement après la période de quarantaine.

Couverts de la tête aux genoux par de grands draps blancs, les personnes infectées ont été dirigées par des fonctionnaires gantés et masqués sur des navires de la Garde côtière, pour être emmenées vers la rive, puis transportées dans des hôpitaux locaux.

Le navire demeurera en quarantaine pendant 14 jours à Yokohama, précise le communiqué.

Princess Cruises continuera à coopérer pleinement avec les autorités médicales mondiales et le gouvernement japonais et à suivre leurs indications, selon le communiqué.

L’entreprise annulera également les deux prochaines croisières Diamond Princess au départ de Yokohama les 4 et 12 février.

Plus de 1800 personnes sur un autre bateau de croisière ont été examinées à Hong Kong après que trois passagers d’un voyage précédent eurent reçu un diagnostic positif pour le virus.

Les plus populaires