Deux cas de COVID-19 dans une communauté mi’kmaq de la Nouvelle-Écosse

HALIFAX — Une communauté autochtone de la Nouvelle-Écosse est aux prises avec deux cas de COVID-19.

Dans un communiqué, la communauté mi’kmaq de Sipekne’katik confirme avoir été avisée des deux cas, mercredi, par les responsables de la santé publique.

Le chef Mike Sack ne prévoit pas pour l’instant la nécessité d’imposer un confinement de la communauté. Selon lui, les premières indications suggèrent que l’infection semble avoir été contractée en dehors de la collectivité et qu’un petit nombre de contacts ont déjà été identifiés.

Il précise que le traçage est en cours pour aider à identifier toute personne qui aurait pu être en contact avec l’un des cas positifs.

M. Sack assure que le conseil continue de suivre de près la situation et travaille directement avec les responsables provinciaux de la santé publique.

Laisser un commentaire