Deux cent trente syndiqués déclenche la grève chez Elopak à Boisbriand

MONTRÉAL — Quelque 230 travailleurs de l’entreprise d’emballage de carton Elopak, à Boisbriand, viennent de déclencher une grève.

Les négociations ont été rompues mardi entre la direction d’Elopak et les travailleurs, membres de la section locale 501 du syndicat des Travailleurs unis de l’alimentation et du commerce, affiliée à la FTQ.

Les travailleurs avaient déjà voté en faveur d’un mandat de grève, dans une proportion de 99 pour cent, en mars dernier. Ils ont décidé de l’exercer, après une rencontre de conciliation infructueuse et une rupture des négociations quant au renouvellement de la convention collective, mardi.

Le syndicat des TUAC-501 affirme que l’employeur «veut mettre la hache dans les conditions de travail». Invitée à commenter, la direction de l’entreprise n’a pas rappelé.

Elopak fabrique des emballages de carton pour des aliments liquides.

Les plus populaires