Deux élections partielles au Nouveau-Brunswick le 15 juin

FREDERICTON — Le premier ministre du Nouveau-Brunswick, Blaine Higgs, a annoncé lundi la tenue de deux élections partielles dans trois mois, le lundi 15 juin.

Deux sièges sont actuellement vacants, dans les circonscriptions de Sainte-Croix et Baie de Shediac-Dieppe, à la suite du décès du progressiste-conservateur Greg Thompson et de la démission de l’ex-chef libéral Brian Gallant.

M. Higgs a expliqué qu’il aurait annoncé ces élections complémentaires plus tôt s’il n’y avait pas eu des inquiétudes au sujet des élections municipales prévues pour mai et des consultations sur les réformes des soins de santé en avril et mai — sans compter maintenant l’impact du coronavirus.

Le chef du Parti vert, David Coon, affirme que le coronavirus devrait être un facteur envisagé par tous les partis en ce qui concerne les élections partielles et la possibilité d’élections générales anticipées.

Les libéraux de Kevin Vickers veulent tenter de renverser le gouvernement minoritaire de Blaine Higgs lors du vote sur le budget déposé mardi. Mais M. Higgs estime que les libéraux devraient reconsidérer cette menace pour un certain nombre de raisons, notamment la possibilité de déclencher des élections générales en pleine crise de santé publique.

Le premier ministre Higgs indique d’ailleurs que la tenue des deux élections partielles en juin pourrait être reportée en cas d’épidémie grave de maladies à coronavirus.

Les plus populaires