Deux enfants décèdent après des infections à streptocoque du groupe A à Montréal

MONTRÉAL — Deux enfants sont décédés à Montréal à la suite d’infections invasives à streptocoque du groupe A, a confirmé la santé publique montréalaise, au moment où la métropole est aux prises avec une hausse des cas.

En date du 15 décembre, la santé publique avait répertorié quatre cas, en plus des deux enfants de deux ans ou moins qui ont perdu la vie. Entre 2017 et 2021, il n’y a jamais eu plus d’un cas par année à Montréal.

Selon les enquêtes qui ont été menées, aucun lien épidémiologique n’a été trouvé entre les cas signalés à Montréal. La santé publique appelle donc les professionnels de la santé à rester attentifs aux symptômes compatibles avec le streptocoque, surtout chez les enfants.

L’Organisation mondiale de la santé (OSM) a par ailleurs prévenu que la France, l’Irlande, les Pays-Bas, la Suède et le Royaume-Uni ont tous constaté une hausse du nombre d’infections invasives à streptocoque du groupe A dans les dernières semaines.

Selon l’OMS, cette hausse des infections chez les enfants en Europe est probablement liée à la circulation très intense des virus respiratoires, comme la grippe saisonnière et le virus respiratoire syncytial. Ces virus peuvent augmenter le risque d’infections invasives à streptocoque du groupe A, a précisé l’organisation.

Selon le gouvernement du Canada, les streptocoques du groupe A sont des bactéries qui entraînent couramment des maladies bénignes comme des infections de la gorge ou des sinusites.

Or, plus rarement, certaines infections dites «invasives» peuvent causer une maladie plus grave, comme une pneumonie, une infection à bactérie mangeuse de chair ou un syndrome du choc toxique. Certaines de ces situations plus graves peuvent conduire à des décès.

L’été dernier, quatre personnes sont mortes à la suite d’une éclosion d’infections invasives chez des résidents d’une résidence privée pour aînés de l’ouest de l’île.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.