Deux femmes se sont noyées dans des rivières lors de deux événements distincts

Deux noyades sont survenues samedi après-midi, l’une dans les Laurentides et l’autre dans la région de l’Outaouais. Le premier drame concerne une kayakiste et le second une femme qui descendait la rivière en tube gonflable. 

Vers 15h samedi, les services d’urgence ont été appelés à intervenir sur la rivière du Nord à Saint-Adèle concernant une personne en détresse. 

Un groupe de six kayakistes expérimentés s’étaient réunis pour descendre la rivière du Nord. Lors de la traversée des rapides, une femme de 58 ans aurait chaviré de son embarcation et elle serait restée coincée sous l’eau malgré qu’elle portait sa veste de flottaison, informe le porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ), Nicolas Scholtus.

Des services d’urgence et des proches ont essayé de secourir la dame. Elle a été transportée dans un centre hospitalier où malheureusement son décès a été constaté. 

Un enquêteur s’est rendu sur les lieux afin d’éclaircir les causes et circonstances de l’événement. 

Une deuxième noyade s’est produite samedi après-midi à Waltham, en Outaouais. Les services d’urgence se sont rendus à la rivière Noire à propos d’une personne en détresse dans un plan d’eau. 

Deux femmes ont décidé de descendre la rivière Noire sur des tubes gonflés. L’une d’elles a échappé un objet personnel dans la rivière et elle aurait tenté de le récupérer en se jetant à l’eau sans veste de flottaison. 

La femme de 68 ans a dû être secourue, car elle avait perdu conscience dans l’eau. Elle a été transportée à l’hôpital où son décès a été constaté. 

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.