Deux frères québécois accusés en Ontario de traite de personnes et proxénétisme

HAMILTON — Deux frères du Québec font face à des accusations en Ontario dans une affaire présumée de traite de personnes.

La Police de Hamilton a indiqué lundi qu’elle avait arrêté les frères Anthony et Sulyvan Dignard, âgés de 21 et 22 ans, et porté un total de huit accusations contre eux, notamment de traite de personnes et de proxénétisme. Sulyvan Dignard est aussi accusé d’avoir proféré des menaces de lésions corporelles.

La police a précisé qu’elle avait ouvert une enquête après avoir reçu une information, via la Ligne d’urgence canadienne contre la traite des personnes, concernant deux femmes en détresse, samedi dernier.

Les policiers se sont plus tard rendus dans un appartement loué sur le site d’Airbnb à Hamilton, où ils ont trouvé deux femmes forcées de se prostituer. Ils n’ont fourni aucun détail sur l’âge ou l’origine des victimes, qui ont depuis été emmenées en lieu sûr.

Les enquêteurs croient qu’il y aurait d’autres victimes et des témoins dans cette affaire, et ils exhortent quiconque ayant des informations à se manifester.

La Ligne d’urgence canadienne contre la traite des personnes — 1-833-900-1010 — est un service multilingue confidentiel, ouvert de jour comme de nuit, qui met en liaison les victimes et les survivantes avec les services sociaux, les services d’urgence et les forces de l’ordre; la ligne accepte aussi les informations soumises par les citoyens.

Les plus populaires