Deux hommes plaident leur culpabilité pour avoir blessé Dennis Oland

MIRAMICHI, N.-B. — Deux hommes d’Halifax qui étaient accusés d’avoir agressé Dennis Oland dans une prison du Nouveau-Brunswick ont changé leur plaidoyer.

Ils ont plaidé coupables, mardi matin, alors que le procès sur les accusations devait débuter.

Il s’agit de Cody Alexander Muise, qui a déjà été condamné pour meurtre, et Aaron Marriott, qui a été à l’origine d’une fusillade dans une affaire de drogue en 2008.

Les deux hommes ont attaqué Oland à l’Établissement de l’Atlantique situé à Renous, au Nouveau-Brunswick, le 31 juillet de l’an dernier.

Ils connaîtront leur peine le 23 novembre pour avoir frappé Oland à la tête dans la section des visiteurs de la prison, le blessant au visage.

Dennis Oland avait été emprisonné durant dix mois après qu’un jury l’ait reconnu coupable de meurtre au deuxième degré relativement au décès de son père, l’homme d’affaires Richard Oland, en 2011.

Le planificateur financier de 48 ans, originaire de Saint-Jean, avait été libéré sous caution en octobre dernier après qu’un tribunal eut renversé sa condamnation pour meurtre et ordonné un nouveau procès.