Un père est accusé du meurtre de ses garçons de neuf et 12 ans en Ontario

BRAMPTON, Ont. — Un homme de 52 ans de Brampton, en Ontario, a été accusé de meurtre au premier degré relativement à la mort de ses garçons de neuf et 12 ans.

La Police régionale de Peel a indiqué jeudi qu’Edwin Bastidas était détenu et qu’aucun autre suspect n’était recherché dans cette affaire. La police avait déclaré plus tôt jeudi que ces décès étaient traités comme des homicides, sans en révéler la cause.

L’agente Heather Cannon a indiqué que quelqu’un à la maison avait composé le 9-1-1, tard mercredi soir, pour obtenir une «aide médicale». Les corps des garçons ont été retrouvés par les policiers arrivés sur place à la résidence de Brampton, en banlieue de Toronto.

La police a indiqué qu’à l’arrivée des patrouilleurs, il n’y avait aucun signe apparent de blessures sur le corps des deux enfants. Ce n’est que plus tard que la police a déterminé qu’il s’agissait de morts suspectes.

Le maire de Brampton, Patrick Brown, s’était dit bouleversé, jeudi matin. «S’il s’agit bien d’un homicide familial, il est incompréhensible», a-t-il écrit sur Twitter. «En tant que parent, je ne peux tout simplement pas comprendre. La crise qui a conduit à cela est encore inconnue. Mais toute notre communauté est en deuil.»

Selon la police, il s’agirait des 24e et 25e homicides de la région de Peel cette année.

Ce double meurtre ne semble pas être lié à l’alerte Amber émise par la police de Toronto vers minuit mercredi pour deux adolescents de 13 et 15 ans. Le garçon et la fille ont été localisés pendant la nuit, ils sont sains et saufs et un suspect était détenu jeudi, selon la police.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

Commentaires
Laisser un commentaire