Deux morts dans un incendie à Lévis, un homme sauvé in extremis de son lit

LÉVIS, Qc — Une femme âgée de 48 ans et un homme âgé de 70 ans ont péri dans l’incendie d’une résidence vendredi soir à Lévis, tandis qu’un homme a eu la vie sauve grâce au courage de deux policiers.

C’est une voisine qui a informé vers 21h25 les services d’urgence que des flammes s’échappaient de la maison située sur la rue Sainte-Thérèse, a indiqué le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL).

La femme disait ignorer si des personnes se trouvaient à l’intérieur, mais n’avait pas vu personne sortir et ne voyait personne à l’extérieur.

À leur arrivée sur place, les policiers ont été informés par d’autres voisins qu’une fenêtre qui se trouve au-dessus de l’abri d’auto donne sur une chambre où une personne dort habituellement, a indiqué Maxime Pelletier, un porte-parole du SPVL en entrevue avec La Presse Canadienne.

«Les policiers ont décidé d’escalader l’abri d’auto pour aller voir à l’intérieur s’il y avait quelqu’un, a raconté l’agent Pelletier. Et effectivement, ils ont vu un homme qui était couché. Ils ont décidé de défoncer la fenêtre pour secourir l’individu qui était endormi. Quand les policiers ont fracassé la fenêtre, l’individu s’est réveillé. Ils ont réussi à le sortir quasi in extremis de la maison pour ensuite le redescendre.»

L’homme âgé de 60 ans était «très incommodé» par la fumée. Il a été transporté à l’Hôtel-Dieu de Lévis, mais il est hors de danger.

Le directeur adjoint du Service d’incendie de la Ville de Lévis, Richard Amnotte, a tenu à souligner le «brave courage» des deux policiers qui ont «sauvé la vie» de cet homme en lui portant secours rapidement.

À l’arrivée des premiers pompiers, c’était déjà un «embrasement généralisé», a-t-il déclaré. Les flammes se sont «rapidement propagées» du rez-de-chaussée à l’étage, ce qui a compliqué l’intervention dans le bâtiment.

Les pompiers se sont affairés à éteindre le brasier. Ils ont plus tard découvert les deux corps à l’intérieur de la résidence, bien qu’ils aient mis «tout l’effort possible» pour sortir les victimes de la résidence, assure-t-on. L’un se trouvait à l’étage et l’autre au rez-de-chaussée.

Tant les pompiers que les policiers n’étaient pas en mesure de préciser dans quelles pièces les victimes ont été trouvées.

L’incendie a été maîtrisé en environ une heure. Au total, 33 pompiers ont été déployés.

Les enquêteurs en incendies tentaient toujours samedi matin de faire la lumière sur la cause de l’incendie qui demeure toujours inconnue. Cependant, «rien ne tend» pour le moment vers un geste criminel, selon la police.

Les policiers ignorent pour le moment si un détecteur de fumée fonctionnel était installé dans la résidence, mais croient que c’était le cas puisqu’une alarme similaire à celle des détecteurs continuait de sonner en matinée.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.