Deux morts et cinq blessés dans le Vieux-Québec; un jeune homme arrêté

QUÉBEC — Un jeune homme a fait deux morts et cinq blessés dans le Vieux-Québec, en fin de soirée samedi, tenant les policiers en haleine pendant plus de deux heures avant d’être arrêté.

La cavale de l’homme dans la mi-vingtaine a pris fin peu avant 1h du matin, à proximité d’Espace 400e, dans le Vieux-Port. Il était vêtu d’un costume médiéval et portait une épée, selon ce qu’a rapporté le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ).

«Il a été contrôlé et transporté vers un centre hospitalier», a indiqué le porte-parole Étienne Doyon en point de presse, sans vouloir en dire davantage sur l’état de santé du suspect.

Aucun détail n’a été fourni sur ses possibles motivations ni sur l’identité des victimes.

«Il ne semble pas y avoir de pronostic sombre» pour les cinq blessés, a indiqué la porte-parole du CHU de Québec, Pascale St-Pierre.

Le sergent Étienne Doyon a pour sa part affirmé que la nature de leurs blessures est «variable».

Les policiers demandaient toujours aux résidants de la capitale de rester à l’intérieur avec les portes verrouillées au cours de la nuit, tandis que l’enquête se poursuit pour faire la lumière sur ce bain de sang.

L’affaire a d’abord été portée à l’attention des policiers peu avant 22h30, selon le sergent Doyon. D’importants effectifs ont été mobilisés, dont des patrouilleurs et maîtres-chiens, et un poste de commandement a été déployé.

Ce n’est toutefois que peu avant minuit que la population a été priée d’éviter les environs de la colline parlementaire, par le biais d’une publication du SPVQ sur Twitter.

Toujours selon le sergent Doyon, le carnage s’est déroulé dans un secteur compris entre le Château Frontenac et la porte Saint-Jean.

Toute personne détenant des informations pouvant aider à retracer le fil des événements est invitée à composer directement le 911.

Laisser un commentaire