Deux nominations prestigieuses pour L’actualité

L’actualité en lice pour les grands prix de journalisme québécois.

L’actualité récolte deux nominations dans le cadre des prix Judith-Jasmin 2017, récompensant les meilleures œuvres journalistiques de l’année.

Noémi Mercier figure parmi les finalistes de la catégorie Grand reportage pour « Les mots qui libèrent ». Afin de réaliser ce reportage de longue haleine, la journaliste a assisté pendant plusieurs mois aux rencontres du club de lecture du pénitencier pour femmes de Joliette. Elle en a tiré un texte percutant, mettant en lumière, entre autres, les bienfaits et les limites de ce genre d’activité dans les prisons.

Alec Castonguay récolte quant à lui une nomination dans la catégorie Opinion, grâce à son article « Budget Leitão : le mirage des services de qualité pour la petite enfance ». Le chef du bureau politique de L’actualité y analyse la performance du gouvernement de Philippe Couillard en ce qui a trait aux services offerts à la petite enfance au Québec. Le gouvernement actuel, note-t-il, favorise systématiquement les services de garde privés au détriment de leur pendant public, malgré une qualité moindre.

Cette année, 200 journalistes ont soumis plus de 280 textes. Les lauréats seront connus le 18 novembre prochain, à l’occasion du congrès annuel de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec.

Les commentaires sont fermés.

Noémi Mercier et Alec Castonguay, deux talents journalistiques toujours intéressants à lire et à écouter. Bravo pour ces nominations.

Ils sont jeunes, ils sont beaux, ils ont du talent. On a pas fini de les lire, ils n’ont pas fini de se distinguer… Bravo pour ces nominations !

Bravo pour ces nominations, je lis particulièrement Alec Castonguay car j’aime beaucoup ses analyses. Je connais moins Noémi Mercier mais je vais la suivre. Félicitations et bonne chance. On a besoin de journalistes qui nous font réfléchir.

Les plus populaires