Deux nouvelles procureures en N.-É. pour les crimes à caractère sexuel

HALIFAX — La Nouvelle-Écosse embauche deux nouvelles procureures pour s’occuper exclusivement des crimes à caractère sexuel et pour dispenser une formation à d’autres procureurs dans ce secteur particulier du droit criminel.

Le gouvernement a annoncé jeudi la nomination des procureures Constance MacIsaac et Danielle Fostey.

La directrice adjointe du Service des poursuites criminelles de la Nouvelle-Écosse, Denise Smith, a aussi indiqué que les deux nouvelles procureures développeront des ressources pour aider la Couronne dans les causes d’agression sexuelle, et proposeront des mesures pour assurer le suivi de ces affaires dans le système judiciaire.

Les deux nouvelles procureures défendront elles-mêmes des dossiers, mais assisteront aussi leurs collègues dans d’autres affaires.

Contance MacIsaac a terminé son droit à l’Université Dalhousie en 2010, et elle a aussi obtenu un diplôme en études sur les genres et les femmes.

Danielle Fostey a fait son droit à l’Université Queen’s, et sa pratique s’est orientée depuis 2013 auprès des victimes de violence sexuelle et des personnes vulnérables.